Archives du mot-clé Château Lourdeaux

Dégustation #1 : champagnes blanc de blancs

4722 vignerons en Champagne… ce qui signifie que je n’aurais probablement pas assez d’une vie pour déguster tout ce qu’ils produisent. A moins d’y aller par série de 100… hmmm… non plus. Pour éviter une certaine frustration, nous avons décidé, avec une amie vigneronne, d’organiser nos propres soirées dégustations, à raison d’une fois par mois sur un thème précis. 

Image

La première soirée était placée sous le signe du Chardonnay. Au programme : 6 champagnes sélectionnés après dégustation avec les producteurs ou sur les bons conseils de cavistes sparnaciens.

La dégustation a débuté avec le champagne Bergeronneau-Marion (Montagne de Reims) qui a surpris nos palais par sa vivacité, son acidité et sa fraîcheur appuyée par des arômes d’agrumes (citron) et des notes plus beurrées. Il a continué de nous surprendre en révélant des notes de fraise tagada après l’avoir laissé s’ouvrir.

Le blanc de blancs du Château Lourdeaux  (Epernay) s’est révélé très différent, la fermentation malolactique lui conférant des arômes plus lactés dès le premier nez. On pouvait y distinguer des notes de fruits bien mûrs, de pâtes de fruits, raisins secs, pruneaux… avec cependant une amertume qui a gêné la plupart d’entre nous.

Chez Aspasie, nous avons apprécié l’équilibre entre acidité et amertume et son faible dosage en sucre (0,8g/L), tout en présentant les arômes typiques du cépage chardonnay : fleurs blanches, agrumes et minéralité.

Moutard (Côte des Bars) avait de quoi nous séduire par sa fraîcheur et ses notes plutôt acidulées. Mais il s’est révélé un peu court en bouche et avec un léger goût de lumière. La faute à son flacon transparent.

Nous avons terminé la dégustation par deux cuvées distinctes des autres par leur vinification en fûts de chêne : la cuvée Vendémiaire de la maison Doyard et la cuvée Minéral d’Agrapart. Deux champagnes qui ont remporté tous les suffrages et nous ont permis d’achever cette soirée en beauté.

Image